La viscosupplémentation dans l’arthrose métatarso-phalangienne  (MTP) au gros orteil (hallux).

Trois études trouvées dans la littérature médicale permettent de rappeler l’effet bénéfique d’injections d’acide hyaluronique (hyaluronate) dans l’arthrose de la 1° articulation métatarso-phalangienne du pied. Cette articulation est fréquemment le siège d’une arthrose qu’elle survienne sur une désaxation en valgus de nature héréditaire ou acquise comme l’hallux valgus ou sur une articulation axée comme l’hallux rigidus. Dans les deux cas l’arthrose présente les mêmes caractéristiques que pour les autres articulations avec ostéophytose et pincement radiologique qui signent l’affection, douleurs invalidantes par poussées mal calmées par les traitements antalgiques et antiinflammatoires d’autant qu’il s’agit d’une douleur qui « porte sur les nerfs ».

On a un 1° travail ancien de Petrella (1) portant sur 47 golfeurs âgés présentant  une douleur gênante dans leur pratique sportive au niveau de la 1° MTP. Les participants reçoivent  1 injection par semaine pendant 8 semaines d’un hyaluronate dans l’articulation et ils sont ensuite suivis pendant 16 semaines pour décision d’une nouvelle série éventuelle d’injections. L’ensemble des acteurs  est satisfait du traitement à la 9° semaine qui rend la douleur supportable et compatible avec la poursuite de l’activité. Ce résultat se maintient à la 16° semaine. Pratiquement aucun effet secondaire notable de l’ordre de >0,01%. Les auteurs concluent au bon effet antalgique du traitement et à son excellente tolérance.

Le 2° travail de M. Pons (2) porte sur l’hallux rigidus dolorosus avec comparaison d’une injection d’AH avec 1 injection de triamcinolone. 37 patients sont inclus dans l’un des 2 groupes : AH et C. Ils sont contrôlés régulièrement  pendant 12 semaines. Les deux groupes de malades sont améliorés par rapport aux données à l’inclusion (p>0,01) sans différence entre les 2 groupes (p>0,05) avec cependant une plus importante diminution de douleur à J28 et J56 pour le groupe AH  mais aucune différence dans la consommation parallèle d’antalgiques mesurée tout au long de l’étude. L’excellente tolérance du traitement  est à noter pour tous les patients. Les auteurs concluent au bon effet antalgique de l’acide hyaluronique (hyaluronate) dans l’hallux rigidus dolorosus.

Un troisième travail réalisé par SE Munteanu (3) en 2011 porte sur 151 articulations douloureuses métatarso-phalagiennes du pouce du pied. Les patients sont répartis en 2 groupes avec l’un qui reçoit un HA et l’autre un placebo. Le suivi est de 6 mois. Les auteurs ne trouvent aucune différence significative entre les 2 groupes à 3 mois et il n’Ya pas d’effet secondaire notable dans les 2 groupes. Les auteurs concluent à la non efficacité de l’AH dans cette indication.

Ces trois études apportent des résultats très mitigés. On est surpris de la différence entre les 2 dernières études, l’une montrant une équivalence d’action de l’AH avec la cortisone et l’autre ne lui trouvant aucune différence avec un placébo. On peut penser que l’on a à faire à 2 affections arthrosiques différentes, l’hallux rigidus dolorosus profitant au maximum de ce traitement alors que l’hallux valgus n’en tire pas grand bénéfice. On peut rapprocher cela des bons résultats notés pour les arthroses de hanche centrées et engainantes  par rapport aux moindres gains obtenus dans l’arthrose de hanche sur dysplasie qui détruit rapidement.

Il faut savoir penser à l’AH dans les poussées inflammatoires douloureuses de l’hallux rigidus. On peut en rapprocher le pied douloureux du golfeur.

 (1) Petrella RJ, Cogliano A. Intra-articular Hyaluronic Acid Treatment for Golfer’s Toe: Keeping Older Golfers on Course. Phys Sportsmed. 2004 Jul;32(7):41-5
(2)Pons M, Alvarez F, Solana J, Viladot R, Varela L. Sodium hyaluronate in the treatment of hallux rigidus. A single-blind, randomized study.  Foot Ankle Int. 2007 Jan;28(1):38-42.
(3)Munteanu SE, Zammit GV, Menz HB, Landorf KB, Handley CJ, Elzarka A, Deluca J.  Effectiveness of intra-articular hyaluronan (Synvisc, hylan G-F 20) for the treatment of first metatarsophalangeal joint osteoarthritis: a randomised placebo-controlled trial. Ann Rheum Dis. 2011 Oct;70(10):1838-41.